🏡Administration > Démarches naissance

Démarches naissance mairie seyssel

La déclaration de naissance

Obligatoire pour tout enfant né en France, la déclaration de naissance doit être impérativement effectuée dans les trois jours qui suivent l’accouchement par le père du nouveau-né ou, à défaut, par un membre du personnel accoucheur voire par un témoin de la mise au monde, en vue d’établir l’acte de naissance.

En cas de non respect du délai légal, le non déclarant s’expose à des sanctions civiles et pénales et l’inscription de l’enfant sur les registres n’est alors possible que sur présentation d’un jugement rendu par le tribunal de grande instance. (Cette opération de justice nécessite la saisie d’un avocat.)

Effectuée dans la mairie du lieu de naissance ou, si cela est proposé, directement dans le service maternité de l’hôpital, cette déclaration gratuite nécessite la présentation d’un certificat établi par une sage-femme ou un médecin accoucheur, du livret de famille si les parents en possèdent déjà un, d’un acte de reconnaissance si cette procédure a été effectuée avant la naissance ainsi que, si les parents optent pour cette possibilité, d’une déclaration de choix de nom.

L’acte de naissance est rédigé immédiatement par un officier d’état civil.

Les pièces à fournir pour la déclaration de naissance :
– attestation du médecin ou de la sage-femme ;
– déclaration de choix de nom si les parents font cette démarche ;
– acte de reconnaissance si celui-ci a été établi avant la naissance ;
– justificatif de domicile (ou de résidence) de moins de 3 mois si l’enfant n’a pas encore été reconnu ;
– carte d’identité des parents ;
– livret de famille pour y inscrire l’enfant, si les parents possèdent déjà un livret

Reconnaissance d’un enfant (couple non marié)

La filiation d’un enfant au sein d’un couple non marié ne s’établit pas automatiquement. Elle se fait différemment à l’égard du père et de la mère. Lorsque le nom de la mère figure sur l’acte de naissance, le lien de filiation maternelle est établi. En revanche, avant ou après la naissance de l’enfant, le père doit obligatoirement faire une reconnaissance de paternité.

Avant la naissance
Le père (comme la mère) peut reconnaître son enfant avant la naissance.
La reconnaissance peut se faire dans n’importe quelle mairie en présentant les documents suivants : justificatif d’identité, justificatif de domicile (ou de résidence) de moins de 3 mois.
L’officier d’état civil rédige immédiatement l’acte de reconnaissance. Il le fait signer par le parent. Il lui remet une copie de l’acte qu’il faudra présenter lors de la déclaration de naissance.
L’acte de reconnaissance mentionne les noms et prénoms des parents.

Au moment de la déclaration de naissance
Dès lors que le nom de la mère figure dans l’acte de naissance de l’enfant, la filiation maternelle est automatique et la mère n’a pas de démarche à faire.
En revanche, pour établir la filiation paternelle, le père doit reconnaître l’enfant.
Il peut le faire à l’occasion de la déclaration de naissance. Elle est alors contenue dans l’acte de naissance de l’enfant.
À l’occasion de la naissance du 1er enfant, un livret de famille est délivré.

Plus d’information :
🌐 www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F887

Déclaration de choix de nom

Les parents peuvent choisir le nom que portera leur enfant, sous certaines conditions. Ils doivent faire une déclaration commune avant ou après la déclaration de naissance. Le choix du nom s’impose aux enfants suivants du couple. Si les parents ne font pas de choix, les règles varient s’ils sont mariés ou pas.

Les parents doivent faire une déclaration commune de choix du nom de famille.

La déclaration se fait sur le formulaire cerfa n°15286.

Les parents signent tous les 2 le formulaire à la même date.

Le formulaire doit être remis à l’officier de l’état civil avec la déclaration de naissance.

Plus d’information :
🌐 www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10505

Choix du prénom de l’enfant

Les parents choisissent le ou les prénoms de leur enfant. Les parents peuvent choisir un prénom déjà utilisé ou créer un nouveau prénom. Le prénom ne doit pas être contraire à l’intérêt de l’enfant. L’officier d’état civil contrôle le ou les prénoms choisis lors de la déclaration de naissance. Tout prénom inscrit dans l’acte de naissance peut être choisi comme prénom usuel, quel que soit son ordre.

Lien utile :

🌐 www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15020?xtor=RSS-111 – parents employeurs : un nouveau site pour simplifier vos démarches de fin de contrat